TRUCS ET ASTUCES CONSOMMATION ALIMENTAIRE


FRUITS ET LÉGUMES AU FIL DES SAISONS


CODES PLASTIQUES


ADDITIFS ALIMENTAIRES A EVITER


ADDITIFS ALIMENTAIRES - LISTE VERTE


COMPOSITION EN ACIDE GRAS DES HUILES COURANTES


COMMENT DÉCHIFFRER LES ÉTIQUETTES ALIMENTAIRES ?


  • Les ingrédients sur une étiquette sont classés par leur poids (du plus lourd au moins lourd). Les ingrédients listés en premier sont les principaux ingrédients. Ceux énumérés en dernier sont les ingrédients les moins importants.



  • Évitez les ingrédients dont vous ne pouvez pas prononcer les noms ou que vous ne pouvez pas reconnaître. Ces ingrédients sont susceptibles d'être les moins sains (ex. : les conservateurs, additifs alimentaires...).

 

 

  • Achetez des aliments qui contiennent aussi peu d'ingrédients que possible (moins de 10 lignes sur l'étiquette, dans la partie "Ingrédients", par exemple).
  • Lorsque nous hésitons entre plusieurs produits qui à première vue se ressemblent, comparez les listes d’ingrédients. Exemple : les professionnels doivent déclarer dans la liste des ingrédients les huiles utilisés (s’il s’agit d’huile de colza, de tournesol, de palme ou autre, ou de préciser la composition du mélange). 

 

  • L’illusion du choix - plus de choix apparent ne veut pas nécessairement dire plus de diversité réelle. En effet, cette surenchère est surtout la victoire de l’illusion. Car ces milliers de produits qui remplissent les rayons de nos magasins, labellisés sous une centaine de marques, appartiennent au final à seulement une dizaine de grands groupes industriels.

 

  • L’étiquetage nutritionnel comprend les informations relatives au contenu en énergie et en nutriments. Généralement, elles sont indiquées pour 100 g (ou 100 ml) de produit, et parfois, en plus, par portion.

 

C’est en particulier le cas lorsque les produits alimentaires contiennent des matières grasses. En effet, depuis le 13 décembre 2014,  


Lire les étiquettes est ainsi devenu un geste significatif, quasi militant, qui témoigne de sa prise de conscience à l’égard des tentatives de manipulations des grands groupes sans scrupules. 

LA JUNGLE DES LABELS


 4 types de labels existent : 

 

 

 

Type de label

Géré par

Contrôle

officiel

Administration

Externe et accrédité

Privé collectif

Secteur industriel

Externe et accrédité

Privé individuel et contrôlé

Fabricant ou distributeur

Externe et parfois accrédité

Privé, individuel et non contrôlé

Fabricant ou distributeur

Pas de contrôle


POUR PRODUIRE...



DÉCODER LE NUMÉRO SUR LES ŒUFS

DLC / DLUO ?



ASTUCES D'ORGANISATION ET D'ÉCONOMIE POUR FAIRE SES COURSES ALIMENTAIRES


  • Préparer ses courses

- en vérifiant le contenu de son frigo et de ses placards AVANT de partir,
- en imaginant les menus des prochains jours, en cherchant des idées AVANT de partir là aussi,
- en consultant sa liste de produits qui manquent (que l'on n'aura pas manqué de faire au fil du temps, en ayant toujours un papier et un crayon à portée de main dans la cuisine).

  • Y aller au bon moment

- le ventre plein pour diminuer les tentations,
- quand il y a des promotions qui nous intéressent

 

  • Choisir son magasin

- suffisamment grand pour y trouver les produits dont on a besoin (cf point 1),
- pas trop grand pour ne pas perdre trop de temps (oui, plus le magasin est grand, plus on perdra du temps),
- sur son chemin si on a d'autres courses à faire

 

  • Étudier les options de Drive ou de livraison

- évaluer le coût d'une livraison par rapport au temps qu'on gagnera (attention, souvent les prix des produits des cybermarchés sont plus élevés qu'en magasin !),
- voir le catalogue de produits du Drive le plus proche pour savoir si on y trouvera tout ce dont on a besoin : si oui, c'est vraiment la solution la plus pratique et les plus rapide pour tout ce qui est épicerie et produits d'entretien, et sans surcoût par rapport au magasin !

 

  • Ne rien oublier en partant

- sa carte de fidélité,
- ses coupons de réduction,
- ses sacs réutilisables,
- son jeton de caddie,
- sa LISTE de courses !

 

  • En profiter pour passer aux poubelles de recyclage à l'aller

- pour le verre,
- pour les magazines et prospectus,
- pour les vieux vêtements

 

  • Penser à rapporter les produits à recycler au magasin 

- piles et ampoules usagées au supermarché,
- vieilles lunettes, vieux mobiles, médicaments inutilisés, dans les magasins correspondants



  • Ne pas oublier les petits commerçants et le marché

- pour tous les fruits et légumes,
- pour toutes les viandes et poissons,
- pour trouver des fromages non industriels,
- pour passer rapidement au magasin de surgelés du centre-ville,
- pour trouver du dépannage à la supérette : c'est plus cher mais si on n'a pas besoin de grand chose, cela fait gagner beaucoup de temps
- pour profiter du temps d'attente pendant l'activité extra-scolaire des enfants, si elle a lieu près des magasins



  • Choisir les produits frais de saison

- moins chers,
- meilleurs au goût,
- plus écologiques



  • Vérifier les prix au kilo

- parce que le prix au paquet ne veut pas dire grand chose, à moins qu'on n'ait besoin d'une marque ou d'une quantité bien précise,
- parce que les produits "familiaux" en plus grande quantité ne sont pas toujours moins chers au kilo (on se demande pourquoi, mais c'est comme ça !),
- parce qu'on peut s'apercevoir que certaines marques sont vraiment TRÈS chères, et se demander si on veut vraiment payer ce prix-là
- parce qu'un produit en promotion est moins cher que d'habitude, mais pas forcément moins cher qu'un produit concurrent .



  • Acheter les bonnes quantités

- acheter en grande quantité si c'est moins cher : uniquement si c'est un produit que vous pourrez consommer rapidement, ou conserver facilement (tel quel pour de l'épicerie, ou le congelant si c'est du frais)
- éviter les suremballages des petites quantités (et penser aux éco-recharges pour le savon liquide par exemple).

 

  • Éviter les produits industriels quand on peut

- comme les crudités toutes prêtes (râper ses carottes, couper ses betteraves),
- comme les pâtes à gâteau (ce n'est pas long ni difficile à faire ! un gâteau au yaourt se prépare en maternelle... ),
- comme le pain et les yaourts si on en mange beaucoup et qu'on a la place pour installer les machines qui les font,
- comme les produits inutiles (sodas, par exemple... ou encore les produits d'entretien qu'on peut remplacer par du simple vinaigre... les produits jetables... )

 

 

  • Bien ranger ses courses

- par rapport aux dates de consommation,
- par rapport au jour où l'on va s'en servir,
- pour enlever les emballages inutiles (cartons autour des yaourts, par exemple),
- pour disposer joliment les fruits dans leur coupe,
- pour mettre à jour sa liste de produits manquants  

Des astuces et des idées sur la consommation alimentaire sont les bien venues